Ceux qui prônent la levée des sanctions parlent souvent du fait que des ‘événements géopolitiques’ ou encore les contre-sanctions imposées par le Kremlin ont été l’élément déclencheur de la crise agricole et plus généralement de la chute des échanges commerciaux entre l’UE et la Russie. Mais regardons les donnés statistiques: 13227188_1765656106997233_2330912196279051158_n.png

On voit que, bien avant le début de l’Euromaidan, les échanges UE-Russie étaient déjà en baisse. Cela est dû principalement aux problèmes structurels de l’économie russe: corruption et faible diversification. La dégradation des relations entre l’UE et la Russie, due d’abord à l’ingérence russe dans les affaires de l’Ukraine et puis à l’invasion en Crimée ainsi que dans le Donbass, n’a fait qu’aggraver une tendance qui était déjà en place depuis 2012. 

Focalisons-nous maintenant sur l’effet de l’embargo imposé par la Russie sur les produits agricoles européens.

13221263_1765613030334874_4778973526800040944_o.png
Exportations de produits agricoles. Source: eurostat

En dehors du seul mois d’août 2014, où l’embargo a été mise en place, et durant lequel les exportations européennes ont été légèrement inférieures à celles d’août 2013 et d’octobre 2015 versus octobre 2014, depuis lors les exportations européennes mensuelles ont été systématiquement supérieures à celles du même mois de l’année précédente. Les produits européens ont vite trouvé des débouchés ailleurs: aux Etats-Unis, en Chine ou encore en Suisse. 

Ce qui est vrai pour l’ensemble des produits agricoles, reste vrai pour une grande partie des produits particuliers, notamment le porc.

13071743_1761148574114653_6273155523802147364_o.jpg

Après une chute en 2014 due à l’embargo sanitaire russe, les exportations de porc en 2015 ont même surpassé celles des années 2011-2013.

Toutefois, comme dans le cas des produits laitiers cela ne veut pas dire que les exportations de  chaque pays- membre ont augmenté. Il est donc question d’aboutir à plus d’équilibre au sein de l’UE. Ceci passe d’une part par plus de solidarité entre pays occidentaux et d’autre part par une augmentation de la compétitivité des produits français.

Igor R.

Photo de Bernard Grua


fuck-putin
Rejoignez la page FB
Maintien des Sanctions

Publicités