Par Basile C.

Monsieur le sénateur / Madame la sénatrice,

Seize soldats tués et trente huit blessés en une semaine en défendant le sol ukrainien ! Contre qui ? Contre la poignée de soi-disant « séparatistes » du Donbass dans l’Est de l’Ukraine, épaulés massivement par des milliers de soldats venus de toutes les régions de Russie. Ces troupes sont dotées d’un puissant armement que la Russie ne cesse d’alimenter par convois militaires maquillés en camions humanitaires dont des pièces d’artillerie prohibées par les accords de Minsk.
C’est un des faits totalement négligés dans la résolution présentée à l’Assemblée nationale visant à la levée des sanctions à l’égard de la Russie, tout comme la violation des droits de l’homme en Crimée illégalement annexée par la Russie sous la menace des armes. Ajoutons à cela le vol MH17 abattu dont tout le monde sait que les responsables sont les « séparatistes » qui croyaient viser un avion ukrainien avec un missile russe ! N’oublions pas non plus les nombreux prisonniers politiques ou de guerre ukrainiens détenus illégalement en Russie à l’instar de Nadiya Savtchenko qui a finalement été échangée après deux ans de captivité contre deux officiers des forces spéciales russes qui se trouvaient bel et bien en Ukraine contrairement aux dénégations de Vladimir Poutine quant à la présence de troupes russes dans le Donbass.
Citons aussi l’argument selon lequel l’embargo russe sur les produits occidentaux serait une réponse aux sanctions imposées à la Russie, alors qu’il est de notoriété publique qu’elles étaient une juste réponse à l’annexion de la Crimée violant ouvertement la souveraineté du territoire ukrainien.
En substance, la résolution qui va être présentée au Sénat passe sous silence des faits particulièrement graves, en outre, elle se base sur des éléments fallacieux, c’est pourquoi, au nom de la justice, je vous demande humblement de l’examiner en votre âme et conscience. Ce serait parfaitement immoral que l’on signe un chèque en blanc à la Fédération de Russie qui colonise des Etats voisins et y mène des guerres entraînant la mort de milliers de soldats et de civils sans compter les déplacements de populations.
Vladimir Poutine vient encore de signer toute une série d’accords avec les autorités sécessionnistes d’Ossétie du Sud en vue d’étendre son contrôle sur la région au détriment de la Géorgie et qui sait jusqu’où il ira si on le laisse faire…

Je vous prie d’agréer, monsieur le sénateur / madame la sénatrice, l’expression de mes sentiments respectueux.

Publicités