De: maintiendessanctions@yahoo.com
À: jerome@bignon.info; j.bignon@senat.fr; a.billon@senat.fr; j.bizet@senat.fr; n.duranton@senat.fr; t.foucaud@senat.fr; a.gattolin@senat.fr; n.goulet@senat.fr; f.grosdidier@senat.fr; l.herve@senat.fr; f.laborde@senat.fr; jy.leconte@senat.fr; jacques.legendre@wanadoo.fr; j.legendre@senat.fr; jc.lenoir@senat.fr; h.maurey@senat.fr; p.medevielle@senat.fr; g.miquel@senat.fr; c.morin-desailly@senat.fr; d.reiner@senat.fr; revet.charles@wanadoo.fr; c.revet@senat.fr


Mesdames et Messieurs les Sénateurs,

Nous sommes le collectif citoyen « MaintienDesSanctions » composé de Français attachés aux Droits de l’Homme et à l’avenir de la paix sur notre continent. Nous aimons la culture et les pays slaves. Nous comptons des amis ou de la famille en Russie ou en Ukraine. Nous sommes profondément choqués et inquiets du mépris affiché par Vladimir Poutine pour les peuples et pour le droit international. Nous souhaitons vous adresser à vous, les Sénateurs du groupe d’amitié France-Ukraine, car vous portez une responsabilité particulière lors du vote au Sénat, le 8 juin 2016.

En raison de votre appartenance à ce groupe, les citoyens français attendent légitimement que vous ayez fait votre devoir républicain, de Représentants élus par le peuple français, en vous informant sur les actions réelles du Kremlin en Ukraine, tant en ce qui concerne l’occupation militaire de la Crimée et le non-respect des Droits de l’Homme sur ce territoire, qu’en ce qui concerne la guerre dans le Donbass. Vous n’avez pas pu vous contenter de la seule propagande de l’agresseur, à savoir celle de la Russie de Poutine, de ses supplétifs ou de ses nombreux débiteurs hexagonaux.

Vous devez, donc, savoir qu’une abstention, une absence ou un vote en faveur de la levée progressive des sanctions,  selon la résolution Pozzo di Borgo, portera préjudice à la place de la France dans le monde, à la recherche de la paix en Europe et aux intérêts de notre pays.

Il est à espérer que vous ferez valoir une position qui soit digne des valeurs de la République et conforme à la prudence, plutôt que de promouvoir des intérêts partisans dans la perspective des élections de l’année 2017, voire des intérêts lobbyistes plus que douteux. Il est à espérer, aussi, que vous ne choisirez pas des avantages incertains, voire personnels ou à courte vue, en échange d’une compromission inacceptable ou d’un reniement qui ne feraient qu’encourager le régime de Vladimir Poutine dans son belliciste aventurisme extérieur, dont la France aura fatalement, un jour, à payer le prix.

Il est à espérer, enfin, que vous ne céderez pas aux arguments primaires de ceux qui se font, aujourd’hui, les promoteurs de la résolution Pozzo di Borgo. Ce sont les mêmes qui, avec la complicité de Sputnik, l’agence de propagande du Kremlin,  ont intoxiqué la France lors de l’affaire Mistral : pénalités de 10 milliards de dollars, impossibilité de vendre ces navires à un autre pays sabordage des Mistral comme seule issue, catastrophe pour l’emploi à St Nazaire (alors que le carnet de commande de STX n’a jamais été aussi florissant), perte de crédibilité à l’export (alors que DCNS vient de remporter le contrat du siècle en Australie) etc.

Votre vote ou votre absence de vote, le 8 juin, seront observés très attentivement.

Mesdames et Messieurs les Sénateurs vous devez être digne de la France et digne de l’amitié que vous revendiquez à l’égard de l’Ukraine. Vous devez rejoindre les courageux collègues de votre groupe qui ont déjà pris publiquement position contre la levée des sanctions.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Mesdames et Messieurs, les Sénateurs, l’expression de nos salutations respectueuses.

sanctionsLe collectif citoyen « MaintienDesSanctions »

Publicités